Rechercher
  • Solene Ducretot

Conférence à La Base - “Écoféminismes : perspectives historiques et politiques”


16 décembre 2019



Le 16 décembre 2019, Solene Ducretot était à La base pour parler d’écoféminismes, leurs interprétations étant plurielles, multiples et complexes.

Solene Ducretot, alors co-fondatrice du Collectif Les Engraineuses a pu expliquer comment ce mouvement se traduit de nos jours, quelles sont les initiatives émergeantes, les actions de terrains dans les pays Nord – Sud et les perspectives d’avenir pour ce nouveau modèle de société [à partir de 48min]. Et pour avoir un récapitulatif de tout l’historique écoféministe, retrouvez aussi la 1ère partie de la vidéo, avec Yveline Nicolas, coordinatrice de l’Association Adéquations.


Les écoféministes ont mis en lumière cette articulation : la destruction de la planète, l’appropriation de la nature par les humains, participe du même mouvement que la production de violences à l’encontre des femmes.


Comme l’explique Emilie Hache dans son ouvrage Reclaim (recueil de textes écoféministes) : « C’est la même société qui valorise une culture de guerre dans laquelle les femmes peuvent être violées, insultées, agressées, aussi bien chez elles que dans la rue ; c’est la même culture qui entretient un rapport de destruction à l’égard de la nature et de haine envers les femmes, c’est donc cette culture dans son ensemble qu’il s’agit de changer. »


Qu’en est-il aujourd’hui ? Nous sommes dans un contexte de crise écologique, et dans le même temps nous vivons une profonde remise en question du système patriarcal où les

inégalités entre les femmes et les hommes restent très importantes.

Cet table ronde était donc l’occasion de revenir sur les perspectives historiques et

politiques du mouvement, de poser les bases de cette convergence des luttes.



___________________________________________________________________


La Base d’Action Sociale et Ecologique est un lieu ouvert à tou.te.s où celles et ceux qui souhaitent s’engager pour la justice écologique et sociale se rencontrent et agissent. Ouverte depuis le 1er mars 2019, la base, située au 31 de la rue Bichat, est un projet éphémère porté par un groupe d’associations engagées, follement politiques et sérieusement apartisanes : Partager C’est Sympa, Nature Rights, Alternatiba, ANV-COP21, FAIR[E], le mouvement UTOPIA, Notre Affaire à Tous, etc.




Replay de la conférence :




3 vues0 commentaire